Laurent et Cathy - Antilles | NEEL-TRIMARANS

menu

arrow_back

Laurent et Cathy – Antilles

19 novembre 2015, réception de notre Neel 45, son nom Ti’foufou. Il est magnifique avec ses focs et son lazybag jaunes. Nous apprécions tout de suite la vie à bord facilitée par la conception originale du bateau.

Par chance, il fait un temps clément à La Rochelle, ce qui est plaisant pour les derniers préparatifs. 2 décembre 2015, 18h15, après un chaleureux ti’punch avec la Neel Team , levée du pont et départ pour la traversée du golfe de Gascogne . Bon vent, belle mer, Ti’foufou avance bien. Déjà se profile l’arrivée à la Corogne, plus que 5 jours de mer de face dans 3 mètres de creux, l’accostage au moteur pour les novices que nous sommes et par ce vent fort se passe finalement bien grâce au propulseur d’étrave « notre second moteur » 5 décembre 2015, nous repartons en équipage réduit, à deux ! Passage du Cap Finistère au moteur par très beau temps. Malgré le vent de face nous avançons bien mais St Barth est encore loin …

Escale très agréable à la marina Douro à Porto . Arrivée spectaculaire en surf à l’entrée du port avec toujours 3 mètres. 10 décembre 2015, départ vers Lanzarote , les îles Canaries. Arrivée à la très belle marina Rubicon ou Ti’foufou connaît un franc succès. Les manœuvres d’accostage s’améliorent. Nous profitons de cet arrêt pour faire les pleins : ce qui reste assez incroyable c’est l’économie du moteur diesel Volvo qui ne consomme pour ainsi dire RIEN……

16 décembre 2015, départ pour l’Atlantique par 25 Kt. Nous sommes à 8 nœuds au près. Nous poursuivons vers le Cap Vert pour trouver les Alizés. Nous aurons pour toute la traversée environ 20 Kt plein Est avec une mer croisée assez dure car nous subissons de la houle NW de l’Atlantique Nord. Ti’foufou marche en moyenne à 8 nœuds dans un champ de mines, mais passe toujours en douceur. Nous arrivons à Saint Barth le 4 janvier sous le soleil de la nouvelle année après de longs surfs séquencés par de nombreux empannages Nous avons ensuite passe tout l’hiver dans les Caraïbes avec des amis à bord qui ont beaucoup apprécié son confort au mouillage et en navigation.

Aujourd’hui je commence à avoir Ti foufou bien en main, il est très facile que ce soit à la voile ou bien pour les manœuvres d’accostage. C’est un vrai plaisir de naviguer sur un bateau qui est beau et rapide et léger !Télécharger le témoignage (pdf)

Kahramanmaraş escort Yozgat escort Giresun escort Elazığ escort Erzurum escort Zonguldak escort Sivas escort Kütahya escort Mardin escort Adıyaman escort Ordu escort Adana escort Adapazarı escort Adapazarı escort Adana mutlu son