Yvon loue un NEEL aux Antilles | NEEL-TRIMARANS

menu

arrow_back

Yvon loue un NEEL aux Antilles

Nous sommes partis aux alentours du 20 Novembre de La Rochelle et il fallait que l’on soit aux Antilles pour Noël.

On a profité d’une descente de vent du Nord du côté de la Corogne, on a mis un peu moins de 48 heures pour y arriver. On savait que le vent serait fort, on a eu des rafales à 40 nœuds. On s’est mis sous trinquette, vent de nord-ouest et mer chaotique, houle de 5-6 mètres, le bateau descendait les vagues, on a fait des pointes à 25 nœuds. On était bien installés dans le carré, à l’abri. On n’a jamais été inquiets.

Le bateau est facile dans toutes les conditions et c’est un avantage en équipage réduit. C’est un bateau qui fait 7-8 tonnes, sa vitesse est 20 à 25 % plus élevée qu’un multicoque de même taille. Dans le petit temps, il est vraiment performant et quand on le pousse au moteur, il consomme très peu. J’ai fait 100 heures de moteur avec 160 litres de gazole à 5,5 nœuds de moyenne, c’était pour sortir d’une grosse bulle sans air. Sa surface mouillée est très faible ce qui explique sa vélocité.

Le trimaran se comporte de temps en temps comme un monocoque, de temps en temps comme un catamaran. Quand on est au près, on a le sentiment d’être sur un monocoque et quand on fait du vent arrière ou du grand largue on est sur un catamaran. Dans un mouillage agité, il est confortable comme un multicoque.

Par rapport à un cata, on a cessé d’avoir un bateau ennuyeux, avec ce bateau-là tu t’amuses en mer !

On a essayé beaucoup de catamarans, il n’y a pas beaucoup de bateaux sur lesquels on aimerait naviguer.

Le retour de nos clients en général : c’est un bateau rapide qui te fait oublier que tu navigues sur une mer agitée, comme on peut la rencontrer souvent aux Antilles. Si tu as un bateau rapide, tu as gagné 20 % de temps et ton bateau a tremblé 50 % de moins qu’un autre. Quand tu arrives dans un mouillage avec le trimaran, tu suscites l’intérêt. Un de nos clients qui a loué 3 mois cet hiver, nous l’a réservé à nouveau pour l’année prochaine, il dit qu’avec ce bateau, il se fait des copains… Il y a beaucoup de gens qui disent : « on aura du mal à refaire du Cata quand on a vécu ça..»

Télécharger le témoignage (pdf)

Kahramanmaraş escort Yozgat escort Giresun escort Elazığ escort Erzurum escort Zonguldak escort Sivas escort Kütahya escort Mardin escort Adıyaman escort Ordu escort Adana escort Adapazarı escort Adapazarı escort Adana mutlu son